Première ligne, l'interrogation

Le : 29/07/2017


ProD2 Actualités

À un peu moins de trois semaines de la reprise du championnat qui verra l'USAP recevoir Bayonne à Aimé Giral le 19 août 2017 à 20h45 pour ce qui sera le lancement de la saison 2017/2018 sur Canal Plus, plusieurs interrogations subsistent encore. 
La plus préoccupante reste celle du chantier de la première ligne. 

En effet après l'arrêt forcé pour raisons médicales de Brice Mach, le groupe professionnel se retrouve aujourd'hui avec seulement deux talonneurs, Raphaël Carbou (24 ans) et Yann De Fauverge (21 ans). Si la qualité des deux jeunes usapistes n'est pas remise en cause, il leur manque aujourd'hui un papa pour les driver, rôle qui était dévolu à Brice Mach. L'USAP semblait avoir trouvé en la personne de Koto Vuli son troisième talonneur, mais rien n'est signé pour le moment. D'ailleurs certains prêtent déjà à Patrick Arlettaz l'envie de déplacer Quentin Walcker à ce poste. 
Quoi qu'il en soit, il apparaît clairement compliqué d'aborder le marathon de la ProD2 avec seulement deux talonneurs dans son effectif. 

Autre motif d'inquiétude, le poste de pilier droit. Sur les trois piliers droits qui se sont partagés la très grande partie du temps de jeu la saison dernière, l'anglais Olivier Tomasczyk n'a pas été conservé. Gert Muller est toujours aux soins mais l'ancien Bayonnais devrait être de retour pour affronter son ancien club. Ceci dit le Sud-Africain a souvent été sujet à blessures la saison dernière. 
Mais que dire alors d'Alex Brown? Convaincant en début de saison et enchaînant les titularisations (1 seule fois remplaçant lors des 13 matches disputés), l'Anglais est blessé depuis le 27 janvier dernier et la victoire face à Carcassonne. Connaissant un problème au niveau du cartillage du genou, l'ancien joueur d'Exeter devrait être encore absent jusqu'au mois de Septembre suscitant bien des interrogations pour les supporters catalans. 
Cependant l'USAP peut compter sur le Gallois Joe Jones, auteur de performances prometteuses lors de ses différentes entrées en jeu la saison dernière (6 feuilles de match pour un essai inscrit) et champion de France espoir. 

Si la qualité des joueurs présents n'est plus à démontrer, la moindre blessure d'un joueur de ces postes là pourrait venir perturber l'équilibre d'un club qui a fait dans le qualitatif plutôt que dans le quantitatif cette saison. 


ProD2 Actualités

Article écrit par :

Partagez l'article !